Cette page est une invitation à une réflexion commune. Les pensées proposées peuvent librement être intégrées à la réflexion intérieure de chacun.

Il est également possible d'y réagir sur le blog ( cliquez sur "commentaires") : page d'accueil du blog

D'autres pensées sont disponibles dans les "Archives". Partage de pensées




Etincelles de lumière

La parole du serviteur :

"Je suis une étincelle de lumière dans une grande lumière,
Je suis un filet d'énergie aimante dans le fleuve de l'Amour divin,
Je suis, centré dans l'ardente volonté de Dieu,
Une étincelle de la Flamme du sacrifice,
Et ainsi, je demeure."

ancien mantram traditionnel

N'oublions pas que le sens premier du mot "sacrifice" est de rendre sacré
Et que ce sacrifice est libre et joyeux,
Dans l'élan de l'étincelle qui se donne à la grande Lumière
Ou de la goutte d'eau qui se fond dans l'Océan de Vie.



La puissance du Coeur

C'est impossible, dit la fierté ;
c'est risqué, dit l'expérience;
c'est sans issue, dit la raison ;
Essayons, murmure le coeur.


William Arthur Ward (1921-1994), écrivain américain.

La puissance se trouve dans le murmure du coeur.


Vers la Paix

Si la paix sur Terre par la Paix en Soi
doit annoncer l'aube d'un âge nouveau,
rendons-nous compte que
l'Humanité est notre religion d'union,
Respirer notre prière d'union,
et Conscience, notre Dieu d'union.


Yogiraj Siddhanath, maître hindou dont le message essentiel est : "Earth Peace through self Peace"

Puissions-nous en nous-mêmes, découvrir, redécouvrir, cultiver et développer - - - la qualité d'Humanité.


Fermeté

"Avec fermeté, je fais face à mon destin.
Avec assurance, je m'engage sur le chemin de la vie.
D'amour, je nourris tout mon être.
L'espoir accompagne chacun de mes actes.
Je mets la confiance dans toutes mes pensées."

Rudolf Steiner


Charte de vie à redécouvrir - - -

Charte qui invite à fonder notre vie sur les qualités du coeur - - -

charte qui installe en nous courage et espoir.



Prophétie pour la terre

"Il viendra un temps où la Terre sera dévastée, les mers devenues noires, les cours d'eau empoisonnés et où les oiseaux tomberont du ciel.

Avant qu'il ne soit trop tard, des gens de toutes races et de toutes croyances se réuniront pour devenir "les combattants de l'Arc-en Ciel", pour rendre à la Terre sa beauté d'autrefois et son harmonie."


Cette prophétie indienne d'Amérique du Nord est rapportée par Greenpeace dans "Rainbow Warriors".
N'est-elle pas porteuse d'espoir pour notre humanité ?
Elle indique la direction de la solution qui est l'unité de tous les individus et de tous les peuples.


Partage d'été

Geh in die Sonne
Verbirg dich nicht länger im Schatten
Atme das Licht
Die Luft wandert auf deiner Haut
Spüre die Lust in deinen Gliedern
Trinke die Wärme
Kälte haben wir genug für ein ganzes Jahr
Sieh das Blühen der anderen
Hab acht auf ihre Schönheit
Sieh das Aufleuchten in ihren Augen
Trinke die Wärme
Atme Licht
Trinke das Gold, das Gelb und das Blau
Biss du matt bist und trunken
und satt vom überfliessenden Licht.


Susanne Skowronek aus : Unterwegs mit Franziskus

Sur les chemins de l'été et sur les chemins de nos vies,
ce poème nous invite à nous emplir de lumière,
jusqu'à l'ivresse - - -

Essai de traduction :

"Va dans le soleil,
Ne te cache pas plus longtemps dans l'ombre,
Respire la Lumière.
L'air se promène sur ta peau,
Ressens le plaisir dans tes membres,
Bois la chaleur.
Nous avons eu assez de froid pour toute une année.
Regarde l'épanouissement des autres,
Remarque leur beauté,
Vois la clarté de leurs yeux.
Bois la chaleur,
Respire la lumière.
Bois l'or, le jaune et le bleu
jusqu'à l'ivresse.
Rassasie-toi de lumière débordante."


Le vivant imprévisible

"Mais en réalité le corps change de forme à tout instant. Ou plutôt il n'y a pas de forme, puisque la forme est de l'immobile et que la réalité est mouvement. Ce qui est réel, c'est le changement continuel de forme : la forme n'est qu'un instantané pris sur une transition. - - - Ainsi notre personnalité pousse, grandit, mûrit sans cesse. Chacun de ses mouvements est du nouveau qui s'ajoute à ce qui était auparavant. Allons plus loin, ce n'est pas seulement du nouveau, c'est de l'imprévisible - - - Nous nous créons continuellement nous-mêmes."

Ces mots du philosophe Henri Bergson (1859-1941), dans l'Evolution créatrice, rencontrent les expériences du biologiste contemporain : Alain Prochiantz, "Qu'est-ce que le vivant ?". Ils résonnent également avec les mots de Carl Rogers, lorsqu'il parle de l'imprévisibilité d'une personne en devenir ; ils soulignent la vitalité essentielle qui nous habite.


Intériorité

"La vérité est en nous ; elle ne prend pas son essor
des choses extérieures, quoique vous puissiez croire.
Il existe un centre, enfoui au plus profond de nous,
Où la vérité réside dans sa plénitude ; et, tout autour,
La chair grossière, en murailles superposées, l'enserre.
.........Et savoir,
Consiste à ouvrir une brèche
Par laquelle puisse s'échapper la splendeur captive
Plutôt que de creuser une entrée, pour une lumière
Que l'on suppose être au dehors."


Paracelsus (1835), par Robert Browning, poète anglais du 19ème siècle.



haut de page

Mise à jour : Jeudi 09 Février 2017
Copyright : L'usage des informations du site relève de la responsabilité du lecteur, invité à assumer sa liberté de conscience.
Responsable du site : Josette LESIEUR